atelier-eem

TABLEAU VIVANT

Dans la métaphore d’une galerie d’art, ce jardin nous donne à voir une collection de neuf
«peintures» aux intitulés plus qu’évocateurs. Empruntés à des oeuvres picturales de renom,
les titres de ces tableaux sont réinterprétés et transposés dans l’univers végétal.
Dans le jeu des références tout est emporté, l’exotique comme le familier, le précieux comme
le trivial ; et le podium n’est pas à priori assigné. Aucune espèce n’est exclue de la collection,
mais portée à un point de vue légèrement décalé, et dans ce mélange vertigineux apparaît,
comme une surprise, l’Extraordinaire.
Tableau n°1 « Le sacre de l’empereur » (ou : ovation dans la cour)
Couronnement de l’Eremurus : élancé et majestueux, il rayonne au milieu de ses plus fidèles
sujets.
Tableau n°2 « Le Grand Nu » (ou : une vie succulente)
Tout juste sorti de son sommeil, l’Agave se prélasse et s’éveille. Il s’étire et se déploie, étendu
tel un prince.
Tableau n°3 Paysage au bois mort (ou : outrenoir)
Paysage funeste.
Tableau n°4/5 Espoir I et II // Le jour d’après (ou : éloge des pionnières)
La fin du monde a laissé place à un paysage apocalyptique... mais certains rescapés persistent.
Émergeant parmi les cendres, ils travaillent à une lente renaissance.
Tableau n°6/7 Les Trois Grâces // Rêve causé par le vol d’une abeille (ou: beauté d’appartement)
Telles trois danseuses au milieu d’une prairie en fleurs, les Yuccas répètent la chorégraphie
d’un ballet, faisant bourdonner les abeilles.
Tableau n°8 David et Goliath (ou: à chacun ses aiguilles)
Les deux armées avancent sur le front en rangs serrés : les cactus défient les pins géants.
Se dresse alors devant nos yeux l’ultime combat.
Tableau n°9 La danse des paysans (ou : enfilade laborieuse)
Les rustiques fêtent dans les rangs, dansant bras dessus bras dessous.

Programme : PROPOSITION POUR UN JARDIN EXTRAORDINAIRE
Année : 2014
Budget : 11000 €
Surface : 250 m2
Equipe : Marc Blume, Francesca Liggieri, Minh-Tâm Nguyen, Giulia Bonetto, Corrado dell’Olio